dimanche 6 juillet 2008

L'exposition Camille Claudel - Musée Rodin


Passée à côté lors de ma visite au musée il y a quelques semaines, j'y suis retournée et cette fois, je l'ai vu cette exposition ... j'y suis arrivée.
Avant d'entrer dans la salle d'exposition, petit tour dans le parc. Ah! Comme il est agréable! Cette seconde fois m'a encore plus enchantée. J'ai revu la chère Porte de l'enfer de Rodin, terrifiante à souhait. Le parc est simple, doux, romantique, un vrai petit moment de bonheur.
Mais revenons à Mademoiselle Claudel ...
Je n'ai pas fait d'études d'art, je ne suis pas experte et mes commentaires ne sont que le fruit d'un sentiment naïf, un élan spontané, je ne suis donc capable que de vous dire que j'ai été touchée et que j'ai aimé.
Plus que l'oeuvre, c'est la femme qui me touche. Camille Claudel m'a toujours fascinée. J'ai désiré voir certaines de ses oeuvres après avoir lu Une femme d'Anne Delbée que je vous encourage vivement à lire.
Mais j'aime ces oeuvres car c'est elle que l'on voit en transparence. Ses doutes, ses espoirs, ses recherches de l'art total et du bonheur.
Les deux sculptures qui m'ont le plus éblouie sont La valse et L'abandon.

La valse

L'abandon

Instants fugitifs, moments d'intimité et de douceur. On se sent presque mal à l'aise à regarder ces amoureux. On n'a envie de les laisser seuls, de les laisser s'aimer ... sans nous. Camille Claudel a réussi à créer une ambiance intimiste des plus romantiques et sensibles dans ces deux oeuvres.

Point fort de l'exposition (pour ma part), quelques lettres écrites de la main de l'artiste sont accrochées dans la salle parmi ces sculptures. C'est une façon de nous sentir encore plus proche de l'auteur.

Plaisir des sens. Couleurs, jeux des lumières, terrible envie de toucher le bronze, le marbre ou encore le plâtre, atmosphère à la fois paisible et passionnée.

Que dire de plus? Rien. Juste d'aller voir ... ou plutôt ... d'aller ressentir!

(Sources images : internet-normandie.eu ; vittoria-pazalle.com ; exporevue.com)

2 commentaires:

Suzanne a dit…

Lire tes mots nous racontant ta visite au musée c,est aussi un pur bonheur.
Merci pour tout ça.
Bisous.

Romanza a dit…

Merci ma Suzanne!
Bisous ma belle!