mercredi 2 avril 2008

Ancienne lecture : Etre ou ne pas être?

Raison et sentiments
Jane Austen

10/18, 1999

Raison et sentiments sont joués par deux sueurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l'imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

L'évocation de Raison et sentiments provoque toujours chez moi un souvenir littéraire particulier. Déjà parce qu'il est le premier (et le seul pour le moment!) Jane Austen que j'ai lu et que j'en garde un plaisir total, mais aussi parce que la lecture de ce roman s'est faite d'une façon amusante.

Il y a environ quatre ans, je devais rejoindre mes parents en normandie (d'où je suis originaire) durant un week-end prolongé (3 jours exactement ... en comptant le jour d'arrivée!). Une petite façon de décompresser entre deux partiels à l'université. J'avais bien entendu prévu une petite lecture. J'avais emmené Raison et sentiments. Vu que c'était la première fois entre Jane et moi, je n'avais pris que ce roman en me disant que trois jours seraient convenables pour lire une écriture inconnue, pour apprécier, analyser, profiter. Je devais rejoindre mes petits parents, déjà sur place, en train. J'avais trois heures de trajet. Arrivée à la campagne assez tôt dans l'après-midi, je finis ma journée au coin du feu enchaînant thé sur thé et bien sûr avec Jane Austen dans les mains. Et là ... debut de l'aventure! Quelle surprise fut la mienne en découvrant qu'il ne me restait plus que 100 pages de ce trésor de la littérature anglaise. J'avais lu passionnément durant les trois heures de train, j'avais dévoré tout l'après-midi et voilà le résultat : il me restait deux jours et un retour en train ... sans livre!!!! Prise de panique, me voilà qui court partout dans la maison à la recherche d'un livre court que je pourrai lire en deux jours. Rien! Ou alors, déjà lu ... Il n'y en avait qu'un (mais pas court!) : La terre de Zola. Le hic c'est que mon père était en train de le lire et qu'il était hors de question que je l'embarque avec moi dans le train, puisque mon père restait en normandie encore pendant une semaine. Que faire? Et bien après mûres réflexions, j'ai décidé (difficilement) de laisser Raison et sentiments deux jours de côté, de le garder pour le train et de lire La terre durant ces deux jours. Le fait est que j'ai adoré La terre, que je me suis régalée à le lire. C'est un de mes coups de coeur à vie. Que je ne le lâchais que pour manger, boire et dormir .... mais ça ... c'est une autre histoire.

J'ai bel et bien fini Raison et sentiments dans le train où je fus si passionnée par ma lecture que le contrôleur a du me tapoter l'épaule pour que je réagisse lors du contrôle des billets (oups!) ... Ce fameux week-end reste au fond de mon coeur, car j'y ai vécu une expérience littéraire double. J'ai lu deux romans merveilleux là-bas ... Du pur bonheur! Et puis, c'était dans cette campagne que j'aime tant : profonde, mystérieuse. Pas de télévision. Lecture, lecture et lecture tout le temps.

En ce qui concerne le roman.
Oui, Jane Austen est pleine de bons sentiments. Oui, il ne se passe fondamentalement rien dans ses romans. Oui, on a parfois envie de secouer ses héroïnes. Mais comme cela fait du bien de temps en temps. J'ai aimé ce roman car c'est simple, sans artifice, ça coule, c'est doux, c'est facile à lire et captivant. J'aime la plume d'Austen et j'ai adoré Marianne et Elinor Dashwood. Marianne m'a bouleversée dans sa quête de la passion. Comme j'ai frémi lorsqu'elle explique son amour pour les mots, pour les livres ...
Dans la première partie du roman, j'ai craqué pour Marianne, cette jeune fille si passionnée. Comme je la comprenais, comme j'étais d'accord avec elle. Et puis, ensuite Elinor a conquis mon coeur, tandis que Marianne commencait doucement à m'agacer (mais je l'aime encore! Rassurez-vous!). Elinor, cette sage jeune femme, tempérée et forte. Merveilleuse!
Le personnage pour lequel j'ai eu un réel coup de foudre reste le colonel Brandon ... Aaah! Je l'épouse sans hésiter ... pas de souci!
Donc, oui, c'est vrai, Jane Austen est romantique et à fleur de peau, mais ce roman est beau, intelligent, et c'est un vrai travail sur l'âme humaine, un vrai bijou de psychologie ainsi qu'un parfaite peinture de la société puritaine de l'époque. J'ai beaucoup aimé et je compte bien poursuivre ma découverte de cette auteure ...

" - /.../ Il me serait impossible d'être heureuse avec un homme dont les goûts ne cadreraient pas en tout point avec les miens. Il faudrait qu'il entre dans tous mes sentiments ; les mêmes livres, la même musique devraient faire notre bonheur. Oh! maman, de quelle manière ennuyeuse, sans goût, Edward nous a fait la lecture hier soir! J'en étais si fâchée pour ma soeur! Pourtant, elle prenait cela très bien, elle avait à peine l'air de s'en apercevoir. Je ne tenais pas sur ma chaise. Entendre ces beaux vers, qui m'ont si souvent transportée, lus avec un calme aussi imperturbable, une si parfaite indifférence! ...

- Il aurait certainement mieux rendu une prose simple et élégante. J'y ai pensé sur le moment. Mais vous êtes allée lui donner Cowper.
- Eh bien, maman, s'il ne s'amuse pas en lisant du Cowper! ... Mais il faut tenir compte de la différence des goûts. Elinor n'est pas comme moi, elle peut donc passer là-dessus et être heureuse avec lui. Mais moi, si j'avais été éprise de lui, cela m'aurait brisée le coeur de l'entendre lire avec si peu de sentiment. "

(Raison et sentiments, 10/18, p 22)


(Source de l'image : mollands. Illustration Raison et sentiments)

7 commentaires:

Karine a dit…

Ce fut aussi mon premier Austen, celui qui m'a fait au départ apprécier le style de l'auteur. Je me dis depuis un moment qu'il faudrait que j'en fasse un billet. Ce n'est pas mon préféré mais je l'ai beaucoup aimé!

Romanza a dit…

Oh oui, j'aimerai lire un billet de ce roman dans ton petit coin (fort agréable!!)

Grominou a dit…

Moi aussi ce fut mon premier Austen, et il reste mon préféré!

Romanza a dit…

Je vais bientôt lire "Orgueil et préjugés", je te dirai si lequel je préfère ;)

Au passage, je te souhaite une bonne fin de journée!
Et puis, ça me fait très plaisir de te voir sur mon blog!! :)

Etoiledesneiges a dit…

J'ai ce livre sur ma LAL, ton article me conforte dans mon envie de le lire!

Romanza a dit…

J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ...

Matilda a dit…

Haaaaaaa ce roman c'est un pure bonheur, mon préféré du monde entier presque ...
En une semaine je me suis lu Emma, Orgueil et Préjugés, puis Raison et sentiments, sans penser que les livres étaient longs, qu'il y avait autre chose à faire, genre étudier ... un bonheur !