lundi 16 mars 2009

Une petite cloche sonne dans mon coeur ...

La petite cloche au son grêle
Paul Vacca


Philippe Rey, 2008.

Quand la découverte de Marcel Proust bouleverse la vie d'un garçon de 13 ans, de ses parents cafetiers et des habitants de leur petit village du Nord de la France. Des jeux innocents aux premiers émois de l'amour, de l'insouciance à la tragédie: l'histoire tendre et drôle des dernières lueurs d'une enfance colorée par le surprenant pouvoir de la littérature.

Je suis tout simplement bouleversée. Mes mains tremblent et mes yeux luttent pour ne pas verser de larmes.

J'ai ouvert ce splendide roman et ne l'ai pas lâché jusqu'à la fin. Une magnifique histoire d'amour, un hymne à la vie, aux instants précieux, un éloge à la nature, à la littérature ... Un bijou! Une écriture tout simplement splendide, intime, personnelle, délicate. Paul Vacca s'adresse à sa mère et nous sommes invités, comme si nous étions son propre coeur ainsi que ses souvenirs, à vivre les événements qui ont changé sa vie. Des personnages terriblement attachants, des scènes inoubliables, nostalgiques, merveilleuses. Grâce à ce petit roman, la réalité devient magique ... même dans la plus dure des épreuves.

Le personnage de Paola m'a touchée au plus profond de moi. Je la sentais là près de moi, je voulais lui crier "Merci!" ... Merci pour sa passion, sa tolérance, sa simplicité, sa foi en la vie, son courage ... Merci de croire que la littérature est offerte à tout le monde, merci d'encourager le plus récalcitrant à ouvrir un livre, merci pour ses mots : " Tant pis si l'on froisse les puristes, les connaisseurs ; car quoi qu'il arrive, ils penseront toujours que Proust n'a écrit que pour eux, qu'eux seuls peuvent en pénétrer la subtilité, qu'eux seuls le méritent. Sans se rendre compte, une seule seconde, qu'ils se révèlent aussi ridicules que les Verdurin, dont ils se gaussent. Alors au diable les erreurs! Pourvu que l'on partage du plaisir avec d'autres."(p147)

Proust. Magnifique personnage, acteur principal de ce qui se joue dans la petite ville du roman. Il soulage les coeurs, retisse des liens depuis trop longtemps rompus, fait naître la chaleureuse flamme de la tolérance dans les coeurs les plus noirs. Des passages magnifiques avec en toile de fond les mots de Proust qui nous donnent envie de nous précipiter sur La recherche du temps perdu. Ce n'est pas nécessaire de connaître son oeuvre pour lire le roman, tous les amoureux de la lecture y trouveront le bonheur, mais je ne vous cache pas que c'est un plus indéniable.

Dans tous les cas, je vous conseille, pour mille raisons que j'ai bien du mal à vous écrire tant je suis gagnée par l'émotion, de vous précipiter sur ce petit bijou de roman ... Riez, pleurez, luttez, lisez au côté des tous ces personnages magnifiques ... Et en ce qui me concerne, j'ouvre A l'ombre des jeunes filles en fleurs ...

Les avis de Cuné , Caro[line] , Amanda , Bellesahi , Clarabel , Lily , ...

" Confortablement installé dans mon lit, calé contre mes oreillers, j'ouvre le tiroir de ma table de chevet et saisis le livre.

Je le contemple, fasciné, en caresse la couverture pâle, douce comme la peau. Je l'ouvre et plonge mon nez au coeur des pages qui enferment encore son parfum. Maintenant, oui, je sais à quoi ressemble l'odeur de l'iris.

Puis je le feuillette au hasard, intrigué par la typographie dense. un frisson me parcourt. Ce n'est pas un livre, c'est son livre. Ce ne sont pas des phrases, ce sont les phrases qu'elle a lues, son regard les a parcourues, sa bouche les a prononcées. "

(La petite cloche au son grêle, Philippe Rey, 2008, p21)

(Source image : Tableau de Monet sur ambafrance-uk.org)

8 commentaires:

Leiloona a dit…

Il semble faire l'unanimité, ce roman. :-o
Je l'ai déjà noté, mais tu ne fais que confirmer mon prochain achat. :)

BelleSahi a dit…

Un petite merveille !

BelleSahi a dit…

Une !

Lou a dit…

C'est le premier avis que je découvre il me semble mais je note de suite... l'histoire et tes impressions de lecture me convainquent !

paul a dit…

Merci pour ce magnifique billet très sensible!

Romanza a dit…

Leiloona : Fonce, c'est vraiment un bijou!

Bellesahi : Comme tu dis!

Lou : J'espère que tu te plongeras dedans bientôt!

Paul : Oh! De rien ... je suis touchée!

Heri a dit…

Je ne connaissais pas du tout, je note ! Tu m'as vraiment donné envie ! :)

Karine :) a dit…

Comment ne pas être tentée après un tel billet!!! Bon, il était noté depuis un moment et même souligné... mais je pense qu eje vais le mettre en urgence!