dimanche 15 mars 2009

De l'importance des quatre points cardinaux ...

De pierre et de cendre
Linda Newbery


Phébus, 2008.

Lorsqu'un soir brumeux de 1898, le jeune artiste Samuel Godwin pousse les grilles de la propriété de Fourwinds, il est immédiatement envoûté. Engagé pour enseigner l'art aux jeunes filles de Mr. Farrow, il ignore encore que cette luxueuse demeure sera pour lui le décor de ses plus belles peintures. Intrigué par la personnalité ombrageuse du maître des lieux, séduit par ses filles, Marianne et Juliana, désarçonné par Charlotte Agnew, leur gouvernante et dame de compagnie, le peintre comprend vite que le raffinement du décor et des personnages dissimule les plus sombres mystères. Que le vent souffle pour balayer les cendres d'un passé pour le moins scandaleux et les secrets abrités par les pierres. Entre désirs de possession, obsessions et illusions, les deux demoiselles, leur père, l'ombre de leur mère décédée et leur gouvernante entament devant Samuel une subtile danse aussi fascinante que macabre...
Linda Newbery vit actuellement dans un village du Northamptonshire, conteuse de génie, elle signe ici un roman dans la plus pure tradition gothique et se révèle ainsi la digne héritière de W.W. Collins ou de Charlotte Brontë.
...
Je peux vous dire tout de suite que j'ai vécu des instants de purs bonheurs avec ce roman. De plus, je l'ai lu dans le train qui m'emmenait en week-end à Paris pour le Salon du livre (un post suivra celui-ci et vous dévoilera mes belles trouvailles!). 6h aller, 6h retour! Je peux vous dire que j'ai eu le temps de me plonger pleinement dans le monde extraordinaire de Linda Newbery.
Tout d'abord, De pierre et de cendre, c'est l'Art. Sujet inépuisable et omniprésent dans ce roman.
On découvre les questionnements profonds des artistes, mais aussi leur vie, leurs idées, leur situation. A dix mille lieues d'être un témoignage sur la vie d'artiste, De pierre et de cendre essaie tout de même de nous faire approcher ce monde, cet univers ... et ma foi, avec succès!
Ce roman est aussi un héritage, même plus particulièrement, un hommage. Un hommage à nos chers romans victoriens, à cet univers si fascinant, si intriguant. Il y a énormément de clins d'oeil à Jane Eyre notamment le personnage de Charlotte Agnew, la scène de spiritisme et j'en passe.
C'est un roman qui se lit vite et facilement. Un roman "douillet" quoi! Mais, on peut vite découvrir que De pierre et de cendre est aussi un roman très profond, très travaillé. La structure de l'oeuvre avec les deux voix (celle de Charlotte et celle de Samuel) qui se relayent pour nous raconter l'histoire de Fourwinds ou même cette belle typographie utilisée pour les lettres, et encore des sujets profonds et complexes, tous ces éléments donnent la sensation d'une oeuvre riche et méticuleuse.
Je trouve les romans à intrigue un peu trop téléphonés d'habitude, mais celui-là, m'a semblé cohérent du début à la fin. Même le dénouement qui parfois est jeté trop vite et maladroitement fut ici un régal. Je ne me suis pas du tout doutée de ce secret horrible qui se joue dans le domaine de Fourwinds.
Bref! Un bon petit souvenir de train, un roman à ambiance qui détend et passionne, pour une petite pause après des lectures décevantes ou trop complexes, un petit moment savoureux, un livre agréable, une édition superbe .... A lire!
...
Les avis de Lilly , Suzanne , Kidae , ...
...
" C'est en voyant la lune frissonner au-dessus des Downs, que j'avais cédé à l'impulsion de finir mon voyage à pied. Quelle nuit superbe! m'étais-je dit, arrêté devant la gare, sous une lumière qui sembalit un ruissellement argenté. Comment rester assis derrière une portière fermer par un rideau? Je voulais profiter de cette bénédiction, pleinement et de tous mes sens - je voulais la vivre, la respirer, m'en imprégner."
(De pierre et de cendre, Phébus, 2008, p15)

(Source image : pbase.com)

7 commentaires:

Suzanne a dit…

Je me doutais bien que ce magnifique roman twe «jaserait» comme tu aimes. Superbe commentaire.

Lilly a dit…

Je suis ravie de voir que ce livre continue à plaire, surtout à des personnes comme toi qui apprécient la littérature victorienne.

Ys a dit…

J'ai inscrit ce livre à mon challenge ABC 2009, je vais donc passer de grands moments de bonheur, chouette !

Karine a dit…

Ce roman me tente depuis déjà pas mal de temps... Tu finis de me convaincre !

Karine :) a dit…

Il est dans ma pile!!! Super super!!

Lou a dit…

Je l'ai lu aussi en décembre, j'ai beaucoup aimé. C'est un hommage à "La Dame en Blanc" de Wilkie Collins mais le rapport est tout de même assez vague :)

Calliope a dit…

J'ai également beaucoup aimé ce roman ! Je lis peu de livres contemporains mais celui-ci est vraiment bien fait, les personnages, la construction, l'intrigue, tout, tout, tout est génial !