mardi 17 février 2009

Si Jane Eyre avait une grande soeur ...

Secrets de famille
Louisa May Alcott


Edition Joëlle Losfeld, 2007.


Après avoir mis en scène dans Derrière le masque une femme avide de pouvoir et sans scrupules qui parvient à ses fins grâce à un stratagème, Louisa May Alcott nous introduit ici dans une famille déchirée par des secrets inavouables. Pris dans un imbroglio de tromperies en cascade dont ils sont à la fois les instigateurs et les victimes, la narratrice et le héros louvoient entre haine, désir de vengeance, folie et suicide. Mais jouer avec la confiance d'autrui mène plus loin qu'on ne le croit. Et, contrairement aux idées reçues, l'amour n'est pas toujours salvateur : il peut parfois se transformer en piège fatal ...

Que vous dire à part que j'ai dévoré ce petit bouquin?

Comme beaucoup sur la blogosphère, je ne connaissais Louisa M. Alcott que par son excellent roman Les quatre filles du Dr March pour lequel je garde un souvenir affectueux et passionné. J'ignorais qu'elle avait écrit autre chose, jusqu'à ce que la blogosphère fasse connaître deux de ces romans récemment réédités : Secrets de famille (que je vous présente ici) et Derrière le masque (que je compte lire très vite).

J'ai été engloutie durant trois jours par ce roman original à l'intrigue riche en rebondissements. Je l'ai lu partout, à chaque pause, à chaque moment de libre tant j'étais prise par l'histoire. Dès que je devais laisser de côté quelques instants Mlle Snow, j'étais bouleversée. C'est un roman simple, sans prétention et facile à lire, mais qui nous embarque pleinement dans le monde de la famille Carruth. Avec de doux et plaisants clins d'oeil à Jane Eyre ou autres petits romans victoriens, c'est une histoire pleine de mystères, d'amour, de crainte et de chagrins. J'ai fondu pour les beaux yeux du ténébreux Steele et tremblé avec Mlle Snow lors de ses tentatives désespérées.

Un réel petit bijou qu'il faut très très vite découvrir. Une belle édition, agréable et élégante. Une histoire passionnante.

Un grand merci à Lou pour cette découverte ...

Les avis de Clarabel , Malice , Stéphanie , ...

" - Peut-être vous demandez-vous pourquoi l'on n'a pas éloigné cette pauvre enfant de la maison. Tout simplement parce que je ne veux pas risquer qu'elle soit sous la garde d'étrangers ni perdre le triste plaisir de la protéger et de faire pour elle le peu que je puis. Maintenant, que je vous parle d'elle. Elle est malade depuis un an mais les crises violentes surviennent par intermittence. Entretemps, elle est presque elle-même et n'a besoin que des soins et des distractions que lui prodiguer quelqu'un de compatissant et d'intelligent. La vieille nurse, qui est avec moi depuis des années, est fatiguée et a besoin de repos. Elinor interdit aux femmes que j'ai engagées de l'approcher et nous avons décidé de tenter l'expérience avec une compagne jeune. Des gens compétents la soignent durant ses crises de folie; tout ce que je vous demande, c'est de la divertir et d'occuper ses journées quand elle est normale. Acceptez-vous?"

(Secrets de famille, edition Losfeld, p11)

(Source image : John Singer Sargent. writinghistory.uh.edu)

11 commentaires:

Aelys a dit…

Je l'ai acheté il y a quelques temps et l'avais un peu oublié sur les étagères de ma bibliothèque... Tu m'as donné envie de m'y intéresser plus vite que prévu ;) !

Praline a dit…

ça me tente aussi !

Malice a dit…

Moi aussi j'ai lu ce roman et je fais un rapprochement avec Jane Eyre justement mon billet est ici :
http://livresdemalice.blogspot.com/2008/12/louisa-may-alcott-secrets-de-famille.html

Karine a dit…

Comment résister ?!?
J'ai lu "Derrière le masque" il y a peu : une très belle découverte !
Ton billet me donne envie de découvrir ce roman !

Romanza a dit…

Aelys : Et bien tant mieux! Tu vas de régaler!

Praline : Fonce!

Malice : Je viens de le lire ... Je rajoute ton lien dans mon commentaire! Merci Malice!

Karine : Je vais lire "Derrière le masque" très vite !

Lou a dit…

Je suis heureuse de voir que toi aussi tu l'as aimé :) Je me souviens l'avoir dévoré avant de lire l'autre volume sorti chez le même éditeur (mais je l'ai trouvé comparativement plus fleur bleue, et le personnage masculin n'est pas aussi intéressant!).

Leiloona a dit…

Je ne connaissais pas : je le note car j'avais adoré "les Quatre filles" !

La liseuse a dit…

"pour les beaux yeux du ténébreux Steele"... J'aime les personnages ténébreux ^^ ça ne peut donc que me plaire. Merci pour l'extrait.

Karine :) a dit…

Qu'est-ce que je vois... un personnage ténébreux??? I need that!!

Caro[line] a dit…

Ah bah forcément... avec le titre de ton billet et ce que tu en dis, je ne peux pas résister !!! Je le note. :-)

Romanza a dit…

Lou : Merci beaucoup à toi ma petite Lou qui m'a faite découvrir ce beau roman ...

Leiloona : Fonce! Vite!

Karine : Si tu veux du ténébreux, tu en auras!

Caro[line] : Et tu as bien raison! Même si "Jane Eyre" est, pour moi, indétronable, c'est toujours un bonheur de retrouver sa merveilleuse ambiance dans des petits romans comme celui-ci!