lundi 5 mai 2008

Ancienne lecture : Un pour tous ... Tous pour Dumas!

Les trois mousquetaires
Alexandre Dumas


Folio, 2004.


Dans Les trois mousquetaires revit toute l'Histoire : le Moyen Âge parce que c'est une épopée chevaleresque, le XVIIème siècle dominé par Richelieu fondateur de la France moderne; le romantisme parce que des héros exceptionnels, qui ont disparu d'une socièté moderne dépoétisée, se réfugient dans le roman. L'auteur y a mis tout son art : la surprise, la vitesse, l'humour, la couleur, le sens du mystère et de la grandeur. Le lecteur se sent un instant aventureux comme d'Artagnan, séducteur comme Aramis, hercule comme Porthos, profond comme Athos, poéte comme Dumas.


Quelle claque en pleine poire! J'adorais Dumas ... désormais je le déifie. Jamais un auteur ne m'a faite autant passer du rire aux larmes en une seconde de temps. On tremble, on rit, on éclate en sanglots ... Je ne peux dire à quels points Dumas nous fait passer toutes sortes d'émotions. Milady nous fait peur et deux pages plus loin, Porthos nous fait rire aux éclats. Quel livre! Athos, Porthos, Aramis. Ces noms sont connus de tous et pourtant, tant que l'on a pas lu le livre, on ne peut prendre la mesure de ce que ces trois noms nous apportent à la lecture de ce chef d'oeuvre.
L'histoire d'amitié entre d'Artagnan et les trois mousquetaires est bouleversante, attachante; Milady n'est pas terrifiante ... elle est horriblement terrifiante; Mme Bonacieux est un bijou de pureté qui nous fait passer de biens tristes moments littéraires; .... Tout est parfait! On se bat à l'épée, on se prend d'amour pour un mousquetaire du roi (personnellement, j'ai un petit faible pour Athos!), on tient tête au cardinal de Richelieu, on sauve la reine, on se fait empoisonner, on condamne, on défend ... on lit ... et on aime.
Et quelle fin!
Les trois mousquetaires font partis d'une trilogie. Celui-ci est le premier, l'histoire se poursuit avec Vingt ans après et Le vicomte de Bragelonne.Je les lirai sûrement un jour comme beaucoup d'autre de ce romancier fabuleux.
Dumas reste l'un des premiers et des meilleurs écrivain historique français.
A lire si ce n'est pas déjà fait
...
"Un jeune homme... traçons son portrait d'un seul trait de plume : figurez- vous don Quichotte à dix-huit ans ; don Quichotte décorselé, sans haubert et sans cuissards ; don Quichotte revêtu d'un pourpoint de laine dont la couleur bleue s'était transformée en une nuance insaisissable de lie de vin et d'azur céleste. Visage long et brun ; la pommette des joues saillante, signe d'astuce ; les muscles maxillaires énormément développés, indice infaillible auquel on reconnaît le Gascon, même sans béret, et notre jeune homme portait un béret orné d'une espèce de plume ; l'oeil ouvert et intelligent ; le nez crochu, mais finement dessiné ; trop grand pour un adolescent, trop petit pour un homme fait, et qu'un oeil peu exercé eût pris pour un fils de fermier en voyage, sans la longue épée qui, pendue à un baudrier de peau, battait les mollets de son propriétaire quand il était à pied, et le poil hérissé de sa monture quand il était à cheval."
(Les trois mousquetaires, Folio, chapitre 1)


(Source image : pagespro-orange.fr)

10 commentaires:

Grominou a dit…

Ton billet me rappelle plein de bons souvenirs! Et je t'envie d'avoir encore à découvrir Vingt Ans après et Le Vicomte de Bragelonne!

Romanza a dit…

Tu as lu les trois??? Chapeau!!

Heri a dit…

Aaaah Dumas ! J'adore cet auteur, Les Trois mousquetaires, Le Comte de Monte Cristo...

Florinette a dit…

Ahlàlà rien que de lire ton billet je serai prête à replonger dans Les Trois mousquetaires surtout après mon coup de coeur pour "Pauline" !! ;-))

Romanza a dit…

HERI : Dumas est un de mes auteurs favoris. Pourtant, je n'ai lu que "La reine Margot" et "Les trois mousquetaires" ... Mais je compte bien ne pas m'arrêter là! Tous ses romans m'attirent comme des aimants ...

FLORINETTE : Vas-y ma belle ... Fonce!

Karine a dit…

Bon... il va définitivement falloir que je réessaie de le lire, celui-là! Je n'avais pas vraiment accroché à ma première tentative et je me suis toujours dit que je réessaierais un jour!

Romanza a dit…

KARINE : Oh! Comme j'aimerai que tu puisses voir toute la richesse de Dumas belle dame ...

Praline a dit…

Moi aussi, je l'adore !

Matilda a dit…

Rahhhhhhhh j'ai découvert Dumas avec ce roman cette année et je ne pensais pas ce que ça pouvait être aussi drôle, passionnant, terriblement bien écrit ! Depuis je suis amoureuse d'Athos, dans Vingt ans après j'aime d'Artagnan et les trois tomes du Vicomte de Bragelonne m'attendent en France.

Romanza a dit…

Matilda : Dumas et moi, c'est une grande histoire d'amour!