samedi 12 janvier 2008

Ancienne lecture : Vous êtes laid, Mr Rochester!

Jane Eyre
Charlotte Brontë

Livre de poche, 1964.


Jane, petite orpheline anglaise, vit chez sa tante, une femme cruelle et impitoyable. La fillette voit comme un paradis son départ pour le pensionnat de Lowood. Mais l'étude est dure et cette pauvre pension sans moyen rendra la vie de Jane, certes plus heureuse, mais pas moins difficile. Ses deux dernières années à Lowood se font en tant qu'institutrice dans cet établissement. Rêvant d'autres horizons, d'autres espèrances, Jane quitte Lowood pour devenir institutrice dans le domaine d'Edward Rochester ... et sa vie commence enfin ...

Que dire?L'écriture de Charlotte Brontë m'a envahit au plus profond de moi. Des mots simples, forts et bouleversants. Quel talent! Je pense que cette écriture si sublime est de famille. On reconnaît Charlotte dans Emily, Emily dans Charlotte. Leur plume est véritablement merveilleuse. Ce même mélange de réalisme et de description fantastique, cette même volonté d'écrire des textes différents. La haine pour Emily, la laideur pour Charlotte. Pour une fois que des héros ne sont pas beaux et bons. Ses soeurs me bouleversent. Je n'ai plus qu'à découvrir la petite dernière des soeurs Brontë, Anne.

Revenons à Jane. L'histoire de cette orpheline est émouvante ... inoubliable. Tout m'a plus dans ce chef d'oeuvre. Je suis tombée folle amoureuse de Mr Rochester et Jane est la plus belle et la plus merveilleuse femme du monde. Toutes leurs paroles sont figées en moi.Les scènes, les paysages ... Tout reste imprimé éternellement dans ma mémoire.
Merci Charlotte Brontë pour ces heures de lectures incroyables et cette plume unique!
Vite ... Lisez-le! Faites la connaissance de Jane et Edward ...

Sans conteste, un de mes romans favoris!


" Une semaine se passa sans nouvelles de Mr Rochester. Après dix jours il n'était toujours pas revenu; Mrs. Fairfax me dit qu'elle ne serait pas étonnée s'il se rendait directement des Leas à Londres, et, de là, sur le continent, sans reparaître à Thornfield avant l'année suivante; il avait bien souvent quitté le manoir d'une façon aussi brusque et inattendue. En entendant cela, je sentis un froid étrange m'envahir; mon coeur défaillait. Je ne pus m'empêcher d'éprouver une sensation de désappointement qui me faisait mal; mais, me ressasissant, je fis appel à mes principes, et remis de l'ordre dans mes sensations."


(Jane Eyre, Livre de poche (1967), p 231)



(Source de l'image : paperdolls.com)

5 commentaires:

Karine a dit…

Pour moi aussi, ce fut un gros coup de coeur! J'ai adoré ce que j'ai lu des soeurs Brontë mais comme toi, il me reste Anne à découvrir.

Romanza a dit…

On le lit et on en reparle ;)

Praline a dit…

Un gros coup de coeur aussi

sandra a dit…

Mes amies me l'on offert pour mon anniversaire, je suis très contente car j'avais vu l'adaptation avec Charlotte Gainsbourg (autre charlotte) et je l'avais adoré !

Romanza a dit…

Un bijou de livre!
Comme toi, j'avais vu l'adaptation avec Charlotte Gainsbourg. J'avais beaucoup aimé l'histoire.

Plusieurs années après, je me suis lancée dans ce roman et je ne m'en remets toujours pas ... Quelle histoire, quelle écriture ... Oh!! lalala j'arrête là parce que sinon je me précipite sur lui pour le relire ...