jeudi 28 mai 2015

Carnets.

Je reprends la chouette idée de ma copine Un livre Un thé qui nous présentait ses petits carnets. 
Et vu que je suis curieuse et extrêmement généreuse, je crée un tag et vais lâchement citer des copinautes à la fin de ce billet ... 


J'ai toujours aimé les carnets. Tout comme les livres, ils m’attirent irrésistiblement. D'ailleurs, je pense que l'un accompagne souvent l'autre. Les littéraires ont une fâcheuse habitude d'écrire autant qu'ils lisent. 

Mes carnets

J'ai commencé à l'adolescence, vers 12 ans, en tenant un journal. Bon, soyons franche, maintenant j'ai franchement honte de ce que j'écrivais à l'époque. C'était un besoin viscéral. Il fallait que je couche sur le papier ce que j'avais dans la tête ou sur le cœur. J'étais très rigoureuse et écrivais presque tous les jours. Puis, j'ai cessé de tenir un journal vers 20 ans ... Étrangement, j'étais bien installée dans ma vie, tranquille et sereine, et je n'ai plus ressenti ce besoin quotidien d'écrire. Je n'ai pas cessé de tenir des carnets, mais je ne décrivais plus ni mes journées ni mes émotions comme dans un journal intime. Ce n'est que récemment que j'ai recommencé. De façon assez factuelle, j'écris tous les soirs quelques lignes sur la journée écoulée. C'est un moment qui me fait du bien, m'apaise. Je me dis que je serai ravie de relire ça plus tard et mes enfants pourront aussi les parcourir et lire ce qu'était notre quotidien lorsqu'ils étaient petits. Sylvain Tesson, dans un reportage, avait dit que tenir un journal nous forçait à faire quelque chose de notre journée, sinon le soir venu nous n'avions rien à écrire. J'ai trouvé cela très vrai. 

Journal quotidien

A part ce journal quotidien, j'ai également un carnet que je nomme Bric à brac de vie. Comme un petit outil pour profiter de la vie, j'y note mes projets, mes bonnes résolutions, mes petits rituels de bonheur, mes envies, mes listes (oui, je suis "liste-maniac" aussi). 

Mon bric à brac de vie

J'ai un carnet qui me suit depuis mon adolescence où j'ai composé des poèmes ou recopié des citations que j'aime. 
 Carnet de poèmes et de citations

J'ai tenu un journal lors de mes deux grossesses aussi. Moment intime et si fort de la vie, j'avais besoin de mettre sur le papier toutes mes émotions. J'y ai fait également le récit des naissances de mes enfants. 

Carnet de grossesse

Chaque fois que je pars en voyage à l'étranger, je tiens un journal de bord. Ici, je vous en présente deux. Celui d'un voyage humanitaire en Casamance et mon récent voyage au Laos. J'y fais quelques aquarelles, colle les billets, tickets et autres souvenirs.

Deux carnets de voyage

Je finis par mes carnets de lecture. Là, on rentre carrément dans le côté obscur, mon gros côté fétichiste-maniaco-obsédée. 
Je les mets tous dans une petite pochette. Sauf mon répertoire vert que je garde dans mon sac à main, il contient tous les titres de romans que je veux. 
Dans ma petite pochette, il y a mon journal de lecture, l'agenda noir. J'écris mes avis de lecture uniquement sur mon blog. Cela demande trop de temps de réécrire chaque avis sur un carnet. Par contre, je tiens mon journal de lecture (pas forcément quotidiennement) où je note mes impressions, mes avancées, quelques citations. J'en ai par an. 
Le petit bleu avec le personnage étrange, c'est mon répertoire qui contient tous les titres de ma bibliothèque. Dès qu'il y a un nouvel arrivant, je le note dedans. Dès que j'ai lu un roman de ma bibliothèque, je le surligne dans mon carnet. 
Le petit beige est juste là pour la prise de note, c'est comme un petit cahier de brouillon. 

Ma pochette "lecture" et ses carnets

Un billet très intime que celui-là.  C'est étrange de se livrer ainsi.

Si elles acceptent, je tague Eliza, Miss Léo et Titine.

2 commentaires:

unlivreunthe a dit…

J'adore ton carnet Bric à Brac, il est trop beau !!!

Titou a dit…

Ils sont super beaux ces carnets!!!