dimanche 18 décembre 2011

L'auberge hantée ...

L'auberge de la Jamaïque
Daphné du Maurier

Livre de poche, 1954.

Orpheline et pauvre, Mary Yellan n'a pas d'autre ressource que de quitter le pays de son enfance pour aller vivre chez sa tante, mariée à un aubergiste, sur une côte désolée de l'Atlantique. Dès son arrivée à l'Auberge de la Jamaïque, Mary soupçonne de terrifiants mystères. Cette tante qu'elle a connue jeune et gaie n'est plus qu'une malheureuse, terrorisée par Joss, son époux, un ivrogne menaçant. Aucun voyageur ne s'est arrêté depuis longtemps dans cette auberge...


Décidément, Madame du Maurier est une magicienne. Elle m'avait déjà envoûtée avec Les oiseaux et autres nouvelles et surtout avec le géniallissime Rebecca. L'auberge de la Jamaïque a confirmé mon amour pour cette grande dame. 
Certes, ce roman n'a pas la profondeur de Rebecca mais il est passionnant et haletant. Même si je n'ai pas trop eu le temps de lire ces dernières semaines, j'ai adoré me plonger dans cette histoire de contrebande, de naufrage, de lande inquiétante, de meurtres et de violence
Daphné du Maurier a vraiment l'art de raconter des histoires qui nous tiennent en haleine durant des heures. C'est intelligent, efficace, distrayant. Une ambiance "Brontë" totalement addictive. Un vrai bonheur! 
Certaines scènes ont eu raison de mon petit coeur fragile. Comme celle dans les premières pages où Mary Yellan espionne son oncle au milieu de la nuit. J'ai vraiment vécu cette scène à la place de l'héroïne. Je l'ai trouvé réellement bien faite. J'ai aimé la description des pensées de Mary. Daphné du Maurier a un talent fou pour parler des sentiments humains, des émotions, des sensations. 
Je suis complètement rentrée dans le jeu. J'ai marché à fond. J'ai tremblé comme Mary aux apparitions de cet horrible Joss, les évocations des naufrages m'ont terrifiée et les promenades nocturnes de Mary m'ont glacée. 
Je ne saurais vous expliquer à quel point l'univers de Daphné du Maurier me fascine. Je suis vraiment en extase devant son imagination, sa plume, ses atmosphères, ses personnages. Elle n'a pas peur d'évoquer le meurtre, la violence (qu'elle soit physique, morale, sexuelle), la cruauté, l'horreur mais toujours d'une façon intelligente, imaginative, fouillée. 
Je suis heureuse de voir dans ma bibliothèque Le mont-Brûlé, Le général du roi, La chaîne d'amour, Ma cousine Rachel et L'aventure vient de la mer (ou La crique du français) qui m'attendent sagement. Je retrouve dans les romans de Daphné du Maurier tout ce que j'avais aimé dans Jane Eyre, Les hauts de Hurlevent
A lire absolument. 
Une plume à découvrir d'urgence si ce n'est pas déjà fait! 



"Elle connut une fois de plus l’humiliation d’être une femme quand, brisée moralement et physiquement, son état fut admis comme une chose naturelle.
Si Mary était un homme, on la traiterait avec rudesse, tout au moins avec indifférence… lorsqu’on en aurait terminé avec elle, s’embarquerait sur quelques paquebots et travaillerait pour payer son passage, ou bien elle prendrait la route, avec quelques sous en poche, le coeur et l’esprit libres.
Mais elle était là, les larmes prêtes à couler, ayant la migraine; on l’éloignait en hâte du lieu du crime avec des paroles et des gestes apaisants; elle n’était qu’un élément d’encombrement et de retard, comme toutes les femmes et tous les enfants après une tragédie."

(L'auberge de la Jamaique, Livre de poche, 1954, page375)


(Source image : dessin de Victor Hugo. culturofil.net)

5 commentaires:

Allie a dit…

J'ai beaucoup aimé ce roman. L'atmosphère y est vraiment particulière. Ce fut une belle lecture pour moi!

Alinea: a dit…

Une auteure que j’apprécie aussi , je note ce titre.

Lou a dit…

Je suis en train de lire "Rebecca" justement, car curieusement figure-toi que je n'avais jamais lu Du Maurier:) Je t'embrasse et te souhaite de bonnes fêtes !

Suzan a dit…

Un roman que j,ai aussi beaucoup apprécié. Beau commentaire comme toujours gentille dame.

Karine:) a dit…

Tu as mieux aimé que moi, même si j'en garde un souvenir très positif. Du Maurier est une merveilleuse créatrice d'atmosphères!