mercredi 2 octobre 2013

1,2,3 .... Fantôme!

 Le fantôme de Canterville et autres contes
Oscar Wilde

Bibliothèque Lattès, 1979.

Mr. et Mrs. Otis, de riches Américains, s'installent en Angleterre avec leurs quatre enfants dans un manoir dont les anciens propriétaires prétendent qu'il est hanté. Les Américains n'en croient pas un mot et prennent possession des lieux sans se soucier de ce fantôme. Pourtant, ce dernier est bien décidé à les terroriser. Mais que va faire le spectre face à cette famille incrédule ? Parviendra-t-il à effrayer des jumeaux de onze ans qui n'ont peur de rien et ne cessent de lui jouer des mauvais tours ? (quatrième de couverture de Hachette éducation)
L'édition Lattès ici présentée contient aussi Le crime de Lord Arthur Savile et Le millionnaire modèle.

D'Oscar Wilde, je n'ai lu que l'excellent Portrait de Dorian Gray. J'ai été heureuse de relire cet auteur. Le fantôme de Canterville m'a complètement conquise. Mêlant avec beaucoup d’habilité ambiance gothique traditionnelle et histoire comique et satirique, Oscar Wilde nous offre un conte enchanteur et extrêmement divertissant. Les chaînes, les hurlements, les couloirs sombres sont bien présents ... même si le tout prend un tournant assez étrange. Les nouveaux propriétaires du château hanté des Canterville n'ont absolument pas peur du fantôme y habitant. Les scènes drôles se succèdent et on finit par prendre en pitié ce pauvre revenant qui n'arrive plus à effrayer les autres comme il faudrait. En quelques pages, Wilde arrive à nous offrir des sueurs froides, des rires et des larmes (une fin sublime). A la fois conte gothique, drôle et poétique, Le fantôme de Canterville est délicieux. 
La seconde nouvelle que nous offre ce recueil n'entre pas dans le même registre. Arthur Saville se fait lire les lignes de la main par un chiromancien. Ce dernier lui prédit qu'il sera l'auteur d'un meurtre. Devant se marier prochainement, Lord Savile décide de commettre immédiatement ce crime pour ensuite pouvoir épouser sa fiancée l'esprit tranquille (et pourquoi pas?). C'est un conte au ton assez décalé, à l'humour noir. Ce n'est pas une histoire triste ou mélancolique, mais une histoire au goût un peu amère, mêlant (là aussi) humour et tragédie. ça se laisse lire avec bonheur et même si ça n'a pas le charme du Fantôme de Canterville, c'est sympathique, bien écrit et très prenant.
Le dernier conte ne faisant qu'une dizaine de pages, Le millionnaire modèle, est une sorte de fable morale bien trop courte pour que j'en retienne grand chose. Mais c'est du Wilde alors on embarque tout de même. On reconnaît un peu la patte et le propos de l'auteur du Portrait de Dorian Gray dans cette dernière histoire. 
Un recueil à lire bien évidemment. Surtout pour Le fantôme de Canterville, un conte drôle, émouvant et passionnant. Vraiment une réussite!

« La journée avait été chaude et ensoleillée ; à la fraîcheur du soir, tout le monde alla faire une promenade en voiture. Ils ne rentrèrent que vers neuf heures et prirent un souper léger. La conversation ne tomba nullement sur les fantômes, on ne fit aucune allusion à Sir Simon de Canterville. A onze heures, la famille se retira ; dès onze heures et demie, toutes les lumières étaient éteintes. Peu de temps après, Mr Otis fut réveillé par un bruit curieux dans le couloir. Cela ressemblait à un tintement métallique qui se rapprochait d’instant en instant. Il se leva aussitôt et frotta une allumette. Il était exactement une heure du matin. »
(Le fantôme de Canterville, Oscar Wilde, Lattés, 1979, p 29/30)

(Source image : Le fantôme de l'opéra sur toutlecine.com)


14 commentaires:

Cleanthe a dit…

J'ai adoré cette histoire enfant, qui m'avait fait un peu peur (mais il me suffisait alors de lire le mot fantôme pour être mort de trouille). Je l'ai relu adulte, il n'y a pas très longtemps, et j'ai vraiment goûté l'humour de ce récit.

Lou a dit…

Moi aussi j'adore cette histoire. J'ai découvert ce fantôme en 5e en cours d'anglais renforcé, on avait vu une adaptation et lu le texte, puis je l'ai relu il y a quelques années, toujours avec beaucoup de plaisir !

Marjorie - Chroniques littéraires a dit…

J'ai lu ce lire il y a longtemps, j'avais adoré. Je pense que je vais le ressortir de la bibliothèque :)

Hilde a dit…

J'ai beaucoup apprécié aussi la lecture de ce conte. Je l'avais lu au collège mais à l'époque, j’étais un peu passée à côté.
Plus récemment, j'ai découvert une adaptation BD (jeunesse) assez amusante. On ne retrouve pas tout à fait le charme du récit d'Oscar Wilde mais ça reste fidèle et notre bon vieux fantôme y est persécuté comme il se doit!

Romanza a dit…

Cleanthe : certains passages font peur ... même adulte ;)

Lou : Il est vraiment bourré de charme ce petit texte!

Marjorie : Oh oui, bonne idée.

Hilde : Tu as les références de cette BD???

maggie a dit…

Bizarement, je n'avais pas du tout aimé cet histoire de fantôme en revanche, j'avais apprécié la deuxième nouvelle

Acr0 a dit…

Je n'ai lu que le portrait de Dorian Gray moi aussi... humour noir, ça j'aime !

pagesaprespages a dit…

J'ai hâte de le découvrir ! :-)

Romanza a dit…

Maggie : La 2nde nouvelle est très sympa, mais je préfère l'humour et le charme de la 1ère.

Acr0 : Alors n'hésite pas ;)

Pagesaprespages : Et j'ai hâte de savoir ce que tu en penses.

FondantOchocolat a dit…

J'aime beaucoup ce conte décalé ! Un incontournable :-).

Fleur a dit…

J'avais adoré "Le fantôme de Canterville", qui est hilarant!

Praline Pralineries a dit…

Un livre que j'ai lu, étudié, relu ! Et qui me fait rire à chaque fois.

Hilde a dit…

Oui, j'ai la référence: Le Fantôme des Canterville, Jean-Luc Cornette (Scénario), Christophe Hanze (Dessin), aux Editions Delcourt, 2003.

Désolé pour le retard. :(

Soie a dit…

J'ai noté ce titre. Après avoir redécouvert Oscar Wilde en détective dans les romans de Gyles Brandreth, j'ai eu envie de découvrir des œuvres d'Oscar Wilde lui même (je n'ai lu que le Portrait de Dorian Gray et ... ça fait longtemps !!)