mercredi 4 mai 2011

Il faut bien un début à tout …

L'assassin royal Tome 1
L'apprenti assassin
Robin Hobb

Piment, France Loisirs, 2002.

Dans le royaume des Six-Duchés, Fitz, bâtard d’un prince rejeté par sa famille, est élevé à la cour par le maître d’écurie de son père. Le roi décide de lui enseigner l’art de la magie et à devenir un assassin...

Il s'agit ici d'une relecture. Je me suis déjà lancée dans la série de L'assassin royal il y a plusieurs années, mais je n'avais lu que les deux premiers tomes (mon avis de l'époque est ICI). La raison? La trouille de m'attaquer aux 13 tomes de cette énoooorme série. J'ai pris une bonne résolution cette année : prendre mon courage à deux mains et me lancer dans les aventures de Fitz … sans reculer cette fois. Mais bon, vu que je suis une jeune maman et que cette série est décidément trop longue, je vais y aller doucement. La série de L'assassin royal se divise en deux temps : un premier allant du tome 1 à 6, le second allant du tome 7 à 13, et entre les deux se glisse une série parallèle du même auteur Les aventuriers de la mer composée de 9 tomes. Je suis bien décidée à tout lire. Lire tout d'un coup, c'est un peu raide. En lire un de temps en temps par ci par là, je ne trouve pas ça tip top niveau immersion, donc je vais diviser ma lecture en 3 temps. Cette année, je me lance dans la première partie de L'assassin royal (du tome 1 au 6) que je vais lire d'une traite. Après une pause, dans quelques mois (voire un an), j'attaquerai Les aventuriers de la mer, et enfin, dans encore plus de temps, je finirai cette expérience en lisant les 7 derniers tomes de L'assassin royal. Peut-être que ça me prendra 3 ans, mais en tout cas, je suis bien décidée à les lire.

Bon, après cette intro barbante, parlons de ce premier tome.

Ma première lecture m'avait plu, cette seconde lecture m'a totalement charmée. Je ne me souvenais quasiment de rien. J'ai lu ce roman comme si je le découvrais pour la première fois. Lorsque je l'ai lu il y a quelques temps, j'avais trouvé ce livre très agréable, bien écrit, intelligent. Cette nouvelle lecture m'a révélée un roman palpitant, émouvant, profondément humain, captivant. J'ai adoré! Contrairement à ma première lecture, j'ai une envie folle et viscérale de retrouver Fitz et de découvrir ce qui lui arrive. Même si j'avais trouvé ce personnage vraiment attachant à ma première lecture, je dois avouer qu'aujourd'hui, je le trouve tout simplement géniallissime. Je me suis énormément attachée à lui, il fait parti de moi comme nombre de personnages de romans que j'ai rencontré jusqu'à maintenant.

Je ne suis pas une grande fan de Fantasy à proprement parler. J'aime beaucoup, j'adore m'y plonger de temps en temps, mais je ne suis pas une inconditionnelle pour autant. J'ai longtemps hésité avant de m'attaquer à cette série. Même après avoir lu les premières pages, même si j'étais totalement plongée dans l'histoire, j'ai plusieurs fois failli reculer par peur des nombreux tomes de cette série. Mais non, j'ai continué. J'ai envie de suivre Fitz durant plusieurs heures passionnantes de lecture, j'ai envie qu'il m'accompagne pendant plusieurs mois, j'ai envie d'être plongée dans ce monde superbe qu'a crée Robin Hobb.

Sous ses faux airs simplistes, l'histoire est passionnante. Robin Hobb ne brusque pas, elle prend son temps, installe l'atmosphère, nous fait connaître petit à petit les personnages. Je n'avais pas suffisamment remarqué le talent de conteuse de Madame Hobb la première fois. Si vous n'êtes pas un adepte de genre fantastique comme moi, n'ayez crainte, cette série est parfaitement accessible. Pas de noms tordus, d'intrigues totalement sorties de nulle part. Non. On se retrouve dans le monde de l'Assassin royal comme si on y vivait depuis toujours. Tout déborde de superbes idées : les prénoms des personnages, leur personnalité (le fou est tout simplement superbe, je suis amoureuse de Vérité et je désire plus que tout être formée par Umbre à l'art de l'assassinat), le Vif et l'Art (géniales inventions), les forgisés, ... Bref! Que d'imagination!

Bon ... Je vais arrêter de palabrer et je file retrouver Fitz et le second tome ...

" Ma plume hésite, puis échappe à ma main noueuse, laissant une bavure d'encre sur le papier de Geairepu. Encore une feuille de ce fin matériau gâchée, dans une entreprise que je soupçonne fort d'être vaine. Je me demande si je puis écrire cette histoire ou si, à chaque page transparaîtra un peu de cette amertume que je croyais éteinte depuis longtemps. Je m'imagine guéri de tout dépit mais, quand je pose ma plume sur le papier, les blessures d'enfance saignent au rythme de l'écoulement de l'encre née de la mer, et je finis par voir une plaie rouge vif sous chaque caractère soigneusement moulé."

(L'apprenti assassin, Robin Hobb, Piment, page 10)

(Source image : ici-japon.com)

3 commentaires:

Malo a dit…

Les six premiers tomes de cette série sont dans ma PAL, j'ai bien envie de m'y plonger rapidement, surtout quand je lis ton avis.
Bonne continuation !

Suzanne a dit…

J'ai lu les 13 tomes de la série l'Assassin Royal de Robin Hobb regroupés en 4 volumes
La Citadelle des ombres (Cycle) chez Pygmalion et j'ai beaucoup aimé. Bonnes futures lectures au travers cette belle série.

Alicia a dit…

Il faut que je me mette à cette série !! ^^