dimanche 14 septembre 2008

J'existe, je suis moi et je veux vivre ...

Compartiment pour dames
Anita Nair


Picquier poche, 2004.

Akhila, la quarantaine, restée célibataire pour s'occuper des siens, décide de partir, seule, à l'extrémité sud de l'Inde, et de faire le point sur une vie qu'elle a l'impression de n'avoir pas vécue. Dans le train, elle fait la connaissance de ses compagnes de voyage. A travers les confidences de ces femmes, Akhila cherche la réponse aux questions qu'elle se pose : une femme a-t-elle vraiment besoin d'un homme pour être heureuse, pour se sentir épanouie. Comment trouver en soi la force de vivre la vie qu'on a choisie, redevenir maîtresse de son destin ?

J'ai beaucoup apprécié ce roman (voilà ... l'annonce est faite!). Il faut dire qu'il est tombé au bon moment. Durant cette dure (bien que palpitante) période de la vie où l'on a quitté sa région, sa famille pour se lancer dans la vie, pour tracer son chemin. J'ai trouvé dans ce roman un écho à tous mes sentiments et un réconfort dans le choix que j'avais fait.

C'est donc dans un état d'esprit aussi tendu que je me suis laissée voguer dans l'histoire d'Akhila. J'ai dévoré ce roman en à peine 2 jours. Je ne dirai pas que c'est un chef d'oeuvre ou qu'il m'a mise à genou, mais disons qu'il est vraiment tombé au moment propice. Je commencais à me demander pourquoi m'étais-je lancée dans cette aventure au lieu de continuer ma petite vie tranquille, j'ai pris pleinement conscience de l'importance de ma situation justement. Si j'étais là, c'est parce que je suis libre. Libre de mes choix et de mes envies et que c'est un joyau précieux. Ce roman nous apprend que nous sommes seuls maîtres de notre destin, que personne ne doit régir nos vies (même si ce n'est pas toujours simple).

L'histoire de Pradha Devi m'a particulièrement touchée. Une histoire sur les petits plaisirs simples, sur des envies naïves mais essentielles, d'instants précieux de la vie, la recherche de sensations qui nous donne le sentiment d'exister. Un roman réellement très beau qui malgré quelques passages chocs nous met du baume au coeur pour un long moment.

((Extrait à venir très bientôt))

(source image : interaide.com)

3 commentaires:

Karine a dit…

Après que ce livre ait fait le tour du blogoclub il y a quelques mois, je me suis dit que je le lirais peut-être... et ce n'est pas encore arrivé. Je vais le remonter un peu dans la liste!

Romanza a dit…

@Karine : Il en vaut vraiment le coup ma belle.

pom' a dit…

je l'ai deja noté dans mes prochains achats